Antonio-de-Castro-Caeiro.jpg

Ce que la pandémie apporte, ce n'est pas seulement la maladie propagée par le poison du virus. La pandémie nous fait réfléchir.

António de Castro Caeiro

António de Castro Caeiro est professeur de philosophie à la Faculté des sciences sociales et humaines de l'Université NOVA de Lisbonne (FCSH / UNL), membre de l'Institut de philosophie NOVA (IFILNOVA), essayiste et traducteur. Il a obtenu un doctorat en philosophie ancienne avec la thèse « Areté comme possibilité extrême de l'humain, phénoménologie de la praxis chez Platon et Aristote » (1998), par la Faculté des sciences sociales et humaines (FCSH) de l'Université NOVA de Lisbonne (UNL). Il enseigne à la FCSH depuis 1990, se consacrant à la philosophie ancienne et à la philosophie contemporaine. Il a été chercheur invité à l'Université de São Paulo, à l'USF (Floride) et au Oriel College (Oxford). Il écrit chaque semaine pour le journal Today Macau. Il a présenté l'émission télévisée sur la philosophie «É Um Clássico» (C'est un classique) sur RTP. Il a publié chez Cambridge: «Reflections on Everyday Life» (2019).Il a traduit du grec les Odes Pour les Vainqueurs (Quetzal, 2010) et les Odes Olympiques (Abysmo, 2017) de Pindare. D'Aristote, il a traduit Les Fragments de Dialogues et Œuvres d'Exhortation (INCM, 2014), Les Constitutions Perdues d'Aristote (Abysmo, 2019) et l'Éthique à Nicomaque (Atlas 2009). Il a aussi publié les essais «São Paulo: apocalipse et conversão» (Aletheia, 2014) et «Um Dia Não São Dias» (Abysmo, 2017). Il est l'auteur de Por si próprio, com base em Max Scheler (Par soi-même, fondé sur Max Scheler) (2010).