Estelle-Ferrarese.jpg

C’est une résistance individuelle, segmentée, ordinaire qui tient lieu de réponse à la pandémie.

Estelle Ferrarese

Estelle Ferrarese est professeure de philosophie morale et politique à l’Université de Picardie Jules Verne. Elle a été professeure invitée à la New School for Social Research à New York, lauréate de la Fondation Alexander von Humboldt à la Humboldt Univer sität, chercheuse au Centre Marc Bloch à Berlin.

Ses travaux portent sur la Théorie critique de l’Ecole de Francfort, les philosophies féministes, les formes de vie et la vulnérabilité.

Elle est l’auteur de Vulnerability and Critical Theory , Leyden, Brill (Brill Research Perspectives in Critical Theory), 2018; La fragilité du souci des autres. Adorno et le care , Lyon, ENS éditions, 2018, 149 p. (Traduction en anglais, Adorno and the Fragility of Caring for Others, Edinburgh University Press , 2020); Ethique et politique de l'espace public. Habermas et la discussion , Paris, Vrin, 2015; Niklas Luhmann, une introduction , Paris, Pocket /La Découverte, 2007; (avec Sandra Laugier) Formes de vie , Paris, éditions du CNRS, 2018; Qu’est - ce que lutter pour la reconnaissance ? Lormont, 2013 ; Special issue « How Capitalism Forms our Lives » du Journal for Cultural Research , Volume 22, issue 2, 2018, co - dirigé avec Alyson Cole ; Special issue « The Politics of Vulnerability » de Critical Horizons , vol. 17 ( 2), 2016 ; Numéro « Politique des formes de vie » de Raisons Politiques , 57, 2015, co - dirigé avec Sandra Laugier ; Numéro thématique « Corps Vulnérables » des Cahiers du genre , 58, 2015, co - édité avec Sandra Laugier