Julian-Nida-Rümelin.jpg

Nous nous sommes habitués à ce que l'on appelle les "risques de la vie en général". Ces risques sont, tout au plus, influencés par le comportement de l'individu, mais rarement par l'intervention de l'État.

Julian Nida-Rümelin

Julian Nida-Rümelin est considéré comme l'un des philosophes les plus renommés d'Allemagne et enseigne la philosophie et la théorie politique à l'Université Ludwig Maximilians de Munich. En tant que ministre d'État à la Culture et aux Médias, il a été membre du premier cabinet de Schröder. Il est membre de l'Académie des sciences de Berlin et de l'Académie européenne des sciences, directeur de l'Institut bavarois pour la transformation numérique (bidt).

En 2016, le gouvernement bavarois lui a décerné la Médaille pour mérites spéciaux à la Bavière dans une Europe unie. En 2019, il a reçu l'Ordre du mérite bavarois. Il est membre du Conseil d'éthique allemand depuis mai 2020. Son livre Die Optimierungsfalle. Philosophie einer humanen Ökonomie (Le piège de l'optimisation. La philosophie d'une économie humaine) repose sur une théorie de la rationalité pratique à l'interface entre économie, théorie des jeux et philosophie.

Il prône un renouveau de l'humanisme philosophique et politique (Humanistische Reflexionen, Suhrkamp, 2016), traite des principes d'une pratique éducative humaine et diversifiée, et aussi de l'éthique de la migration (Über Grenzen denken), Edition Körber 2017). Son livre Digitaler Humanismus: Eine Ethik für das Zeitalter der künstlichen Intelligenz a reçu le prix Bruno Kreisky en Autriche pour le meilleur livre politique de l'année. Auteur aussi de Die gefährdete Rationalität der Demokratie (La rationalité menacée de la démocratie, Édition Körber 2020).